Comment est né Au Cadre Du Nord : de l'idée à l'installation

 

Stéphanoise de souche, je suis née dans la belle région de la Loire: la nature, la gastronomie, la culture …  J'ai grandi dans un milieu familiale artistique et surtout créatif: beaux-arts, couture, dessin, danse, bricolage …  qui m'a donné goût à la création.

Dès l'âge de 6 ans, j'ai découvert le piano et le solfège qui m'a initié au monde de la musique. J'ai ensuite suivi un cursus au conservatoire en hautbois jusqu'en fin d'étude, et j'ai découvert et pratiqué d'autres instruments durant cette période: guitare, hautbois baroque, et plus récemment l'alto.

 

J'ai touché un peu à tout : j'ai pratiqué la danse folklorique polonaise pendant de nombreuses années et le dessin évidemment à toujours fait partie de ma vie, même si je l'ai perdu de vue et plus pratiqué pendant de nombreuses années.

De nature très timide et introvertie, j'avais du mal à partager mes émotions avec les autres et cela m'a bloqué dans pas mal de choses, mais m'a également construite, et à développer mon imagination.

 

A 19 ans,j'ai suivi mes parents qui déménageaient dans le sud de la France, mais le changement de région ne m'a pas permis de trouver un emploi en tant que professeur de musique.

Les aléas de la vie ont fait que j'ai du faire pas mal de petits boulots pour payer les factures, que je ne regrette pas, car en plus de m' avoir apporté de solides expériences, cela a aussi contribué à me forger un caractère plus affirmé, même si je reste encore assez réservé.

En parallèle, j'ai entamé des études pour devenir assistante vétérinaire, ayant toujours aimé la nature et les animaux, ce métier a été une évidence pour moi. J'ai eu la chance de trouver une clinique qui m'a laissé ma chance et qui m'a formé. Ce métier était à la fois passionnant, mais aussi très fatiguant psychologiquement et physiquement, et au bout de 11 ans de dévotion au monde animal, et un burn out, j'ai pris la dure décision de tout arrêter. J'étais arrivé à un moment de ma vie ou j'avais besoin de prendre du recul, du temps pour moi et pour mes proches, et ce métier ne me permettait plus de le faire.

 

Mais alors, vers quel métier me tourner ? car il était hors de question pour moi de rester à la maison à me reposer, j'avais besoin de faire quelque chose de mes mains.

 

J'ai toujours aimé bricoler, d'abord pas nécessité, puis ensuite par plaisir. Voir qu'avec peu de choses, on peut arriver à fabriquer un petit meuble, des rangements..., et surtout le plaisir de réaliser soi-même. Durant ma recherche de nouvelle voie, j'ai découvert les livres de Armin Täubner sur la fabrication de décorations en bois avec une scie à chantourner, et toutes les possibilités de création que cet outil offrait. J'avais envie de réaliser les créations du livre pour la maison, la famille, et je me suis lancé. Mes réalisations étant très appréciées, je me suis tourné naturellement vers l'envie de les faire partager, et l'idée d'Au Cadre Du Nord était née. Pouvoir créer mon entreprise me permettait de concilier à la fois ma vie personnelle et familiale avec ma vie professionnelle, en étant maître de mes choix, mes horaires, et libre de créer à volonté !!!

J'ai donc lu et dû traduire beaucoup de livres anglais et allemands sur les techniques de travail du bois avec une scie à chantourner, car aucune formation n'existe. Je me suis donc formé seule, avec beaucoup de pratique, d'essais, et aussi de rater.

J'avais aussi envie que mon entreprise reflète mes convictions personnelles, c'est pour cela que j'ai dû prendre le temps de trouver des fournisseurs français et Européen, et de bien choisir les matériaux utilisés pour que mes réalisations soient les plus responsables et naturelles possibles.

 

Heureusement, mon mari a toujours été là pour m'épauler, me conseiller, m'aider, et surtout, a été le premier à croire en mon projet. Il s'est beaucoup investi à mes côtés pour que je puisse créer mon activité sereinement et à été un soutien moral pendant les mois de doutes et de remises en question. Je lui demande régulièrement son avis, il me fait part de ses idées, et quand je ne sais pas comment faire quelque chose, il m'aide à trouver la solution. C'est d'ailleurs lui qui a trouvé le nom de mon entreprise. Deux cerveaux valent toujours mieux qu'un !

Bref, après pas mal de galères administratives et de temps perdu dont la France à le secret, l'ouverture de mon site et de mon entreprise a enfin pu voir le jour !

 

J'ai de nouvelles idées tous les jours, et j'ai déjà pleins de projets de créations de décorations autres que des cadres, donc n'hésitez pas à venir régulièrement voir la boutique, et à vous abonner à ma page Facebook pour être informé des dernières nouveautés mises en ligne.

 

J'éspère que mes réalisations vous plairont et vous souhaite une bonne visite sur mon site !!

…